Summary
No items found.
No items found.

Les hommes politiques montrent-ils un engagement sur le long terme envers le SEQE ?

Carbon Markets: Definitions

Les responsables politiques considèrent l’EU ETS comme une réussite et s’engagent à le soutenir sur le long terme.

Les hommes politiques montrent-ils un engagement sur le long terme envers le SEQE ?
Return to Blog
Sommaire
Book a call

« Nous n’avons vu que le début du marché carbone ; le système a prouvé sa résilience et s'améliore après avoir absorbé de nombreux chocs exogènes. Le SEQE est une réussite qui montrera ses résultats d’autant plus dans le futur.» - a déclaré Julien Viau du ministère français des Finances, lors de l'événement de présentation du rapport sur l'état du SEQE en 2024 à Bruxelles en mai 2024. 

Lors de l'événement, des représentants de la sphère politique ont affirmé leur soutien indéfectible au système de plafonnement et d'échange de l'UE. Ils ont souligné sa résilience et leur vision sur la durée, le SEQE ayant prouvé sa capacité à absorber les chocs économiques tout en réalisant une réduction significative des émissions : une diminution record de 15,5 % des émissions de CO2 a été enregistrée en 2023. Les politiciens ont rappelé la sophistication des mécanismes de marché du système, notamment la redistribution efficace des revenus aux États membres. Ils ont réaffirmé leur engagement à long terme, visant à promouvoir ce modèle à l'échelle mondiale à travers des initiatives telles que le mécanisme d'ajustement carbone aux frontières (MACF) et le groupe de travail sur l’export des marchés carbone, contribuant ainsi aux efforts internationaux de décarbonisation et à l'élaboration de politiques climatiques plus précises.

  • Les hommes politiques pensent-ils que le SEQE est une réussite ? 
  • Jusqu’à quand les politiciens soutiendront-ils le SEQE ? 
  • Pourquoi les responsables politiques européens souhaitent-ils exporter le modèle SEQE à l’échelle mondiale ? 
  • Les prix des quotas carbone montrent l’engagement des politiciens en terme d'action climatique

Les hommes politiques pensent-ils que le SEQE est une réussite ? 

Est-ce que les politiciens jugent que l’EU ETS est le meilleur moyen de lutter contre le changement climatique ?

Lors de l'événement de présentation du rapport sur l'état du SEQE en 2024 à Bruxelles en mai 2024, Julien Viau du ministère français et un représentant de la Commission européenne ont tous deux affirmé sans équivoque que l'EU ETS est efficace et sera là sur le long terme. "Nous n’avons vu que le début du marché carbone ; le système a prouvé sa résilience et s'améliore après avoir absorbé de nombreux chocs exogènes. Le SEQE est une réussite qui montrera ses résultats d’autant plus dans le futur.", a déclaré Julien Viau.

Quels sont les principaux avantages du SEQE selon les hommes politiques ? 

Les deux représentants du gouvernement présents à l'événement ont souligné la réduction record des émissions des installations assujetties au SEQE en 2023, avec une diminution annuelle de 15,5 %. Ils ont rappelé que cela est dû à la sophistication du mécanisme, avec des processus de redistribution robustes apportant d'importants revenus pour les États membres pour lutter contre le réchauffement climatique. 

‍‍

Jusqu’à quand les politiciens soutiendront-ils le SEQE ? 

Les responsables politiques affirment que le SEQE est là pour rester sur le long terme

Selon Julien Viau, le SEQE s'inscrit dans la durée car il faut du temps aux États membres pour intégrer toutes les réformes et les nouveaux textes dans leur législation nationale. Il s’agit d’un élément positif qui indique que les entités politiques s’engagent sur le long terme et que le dispositif est continuellement amélioré pour refléter au mieux la réalité socio-économique de chaque pays.

Le SEQE est résilient et prêt pour l’avenir

Le système européen des quotas carbone a traversé des périodes difficiles par le passé. Par exemple, lors de la crise financière, il y a eu une offre structurellement excédentaire et les prix du carbone sont tombés en dessous de 5 EUR. Plus récemment, le marché est devenu très myope, avec des prix des EUA qui ont chuté lorsque les régulateurs ont temporairement introduit davantage de quotas. Cependant, historiquement et encore aujourd’hui, l’EU ETS a démontré sa capacité à se redresser et à rester robuste.

Le SEQE au centre des économies nationales de l’UE 

Michael Pahle, de l'Institut PIK de Potsdam, a commencé son discours en déclarant : « En 2023, les ministres des Finances de chaque pays auraient dû prendre conscience de l'importance du SEQE. » En effet, avec de nombreux acteurs déjà impliqués et en vue des volumes des nombreux projets de soutien des politiques climatiques qui en dépendent, l’EU ETS a évolué bien au-delà d’un simple outil de politique climatique ; c'est désormais un instrument économique supra-national.

Pourquoi les responsables politiques européens souhaitent-ils exporter le modèle SEQE à l’échelle mondiale ? 

Le SEQE sur la scène internationale : le MACF

Julien Viau a souligné que le Mécanisme d'ajustement carbone aux frontières (MACF) envoie un signal fort de décarbonation à l’international. Pour rappel, le MACF est un outil politique qui oblige les importateurs à compenser l’intensité carbone de leurs produits. Introduit en 2023, il englobera progressivement une part croissante des émissions de CO2 associées aux importations de l’UE.

Le SEQE sur la scène internationale : le groupe de travail de la diplomatie carbone de l’UE

Le représentant de la Commission européenne a affirmé : "Le groupe de travail de l'UE sur la diplomatie carbone aidera d'autres pays à affiner leurs politiques climatiques et à tirer des enseignements de nos expériences. » Il estime que les leçons tirées du fonctionnement du SEQE méritent d'être considérées comme un modèle pour la mise en œuvre mondiale d'initiatives de tarification du carbone.

Les prix des quotas carbone montrent l’engagement des politiciens en terme d'action climatique

Le SEQE montre l’ambition politique en terme de climat

Dans une édition précédente de notre newsletter, nous avons exploré comment les prix du carbone, et en particulier le système d’échange de quotas d’émission de l’UE, sont un indicateur de l’engagement politique pour la lutte contre le changement climatique. Par exemple, la proposition du Green Deal européen a démontré l’engagement des politiciens envers des politiques plus strictes, ce qui a conduit à une réaction positive des prix des EUA. De même, quelques mois plus tard, l’introduction du paquet legislatif Fit for 55 a également déclenché une réaction positive des prix des EUA.

Prix carbone et décisions politiques

Points clés à retenir

  • Affirmation de l'efficacité : le SEQE est jugé efficace et là pour rester sur la durée, comme l'ont affirmé les responsables politiques lors du lancement du rapport 2024 sur l'état du SEQE.
  • Résilience mise en évidence : Le système s’est révélé résilient, absorbant divers chocs économiques tout en continuant à s’améliorer.
  • Réduction record des émissions : En 2023, les émissions des installations assujetties au SEQE ont connu une réduction record de 15,5 % de CO2.
  • Mécanisme sophistiqué : Le SEQE comporte des mécanismes sophistiqués et une redistribution robuste qui génèrent des revenus importants pour les États membres.
  • Engagement à long terme : L'engagement politique en faveur du SEQE de l'UE est fort, avec des améliorations continues pour refléter les réalités socio-économiques.
  • Instrument économique : L’EU ETS est devenu un outil économique essentiel, indispensable aux projets verts européens à grande échelle.
  • Promotion du modèle mondial : Les politiciens visent à exporter le modèle SEQE à l’échelle mondiale, soutenu par le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF) et le groupe de travail de diplomatie carbone de l’UE.

Start your journey

Become a carbon investor