Return to Blog
Summary
Book a call

Meilleures pratiques pour investor dans le changement climatique

Carbon Markets: Finance

Investissez dans le changement climatique pour réaliser des gains financiers et lutter contre le réchauffement climatique. Cet article explique ce que sont des fonds ESG à impact, des obligations vertes et des quotas de carbone de l’EU ETS.

Meilleures pratiques pour investor dans le changement climatique
Return to Blog
Sommaire
Book a call

Investir dans le changement climatique n'est pas seulement une opportunité financière. C'est aussi l'occasion de s'attaquer activement au plus grand défi de l'humanité - le changement climatique. Pour faire cela, il faut contribuer à faire disparaître le déficit de financement de la lutte contre le réchauffement de la planète. Il s'agit de l'idée que, bien que nous connaissions les solutions nécessaires pour réduire les émissions et atténuer les dommages causés par le changement climatique, nous ne les finançons pas. L'investissement climatique consiste à donner des ressources financières à des causes qui contribuent à la lutte contre le réchauffement climatique. Comment investir dans le climat ? Il existe une multitude d'actifs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). On entend partout parler de climate tech, de valeurs liées au changement climatique et de finance verte. Cependant, il est difficile de trouver des opportunités d'investissement qui produisent à la fois des rendements financiers et un vrai impact sur le climat. Pour un effet environnemental optimal, envisagez d'investir dans les quotas de carbone européens. Ils contribuent directement à la réduction des émissions de carbone, favorisant ainsi une économie décarbonée.  

  • Investir dans le climat : Votre argent a un impact sur la société
  • Investir dans le changement climatique : Quelles sont vos options ?
  • Qu'est-ce que la fintech climat ?
  • Pourquoi l’EU ETS offre-t-il une opportunité d’un vrai investissement vert?

Investir dans le climat : Votre argent a un impact sur la société

Les choix d'investissement peuvent influer sur des tendances sociales plus larges - la destination de notre argent a un impact sur le changement climatique, les pratiques éthiques, la croissance économique... Le monde qui sera construit demain est celui qui est financé aujourd'hui. Le projet ou l'entreprise qui reçoit des investissements les utilise pour développer ses activités. En les finançant, nous facilitons donc ces activités. C'est pourquoi les investissements dans le domaine du climat sont essentiels. Les individus doivent contribuer à la lutter ensemble contre le réchauffement climatique à travers leurs décisions financières. C'est l'idée qui sous-tend la finance ESG. 

Finance ESG : Environnement 

La production et la consommation de biens émettent des émissions de CO2, ce qui entraîne un réchauffement de la planète. L'ampleur de l'épuisement des ressources, de la production de déchets et de la déforestation, entre autres conséquences, est liée aux quantités de carbone produites par les activités que nous choisissons de soutenir financièrement.

Finance ESG : Société 

Une entreprise a son mot à dire sur les conditions de travail, les droits des travailleurs, la diversité... Ces aspects sont importants - ils reflètent des valeurs sociales plus larges et contribuent à remédier aux déséquilibres des niveaux de vie. Au moment de décider où allouer notre argent, il est donc judicieux de vérifier si les valeurs sociales de l'entreprise correspondent à nos propres points de vue. 

Finance ESG : Gouvernance d'entreprise

Veillons à ce que les projets que nous finançons luttent contre la corruption, l'évasion fiscale et les droits de vote anormaux des actionnaires. Une gouvernance d'entreprise efficace garantit l'alignement entre l'entreprise, ses employés et les entités publiques.

Or, un problème qui vient immédiatement à l'esprit est l'immensité des notions qui peuvent être couvertes par l'ESG. Il existe des centaines de dispositions relatives aux rapports de finance verte, avec notamment des différentes définitions de la durabilité.

Investir dans le changement climatique : Quelles sont vos options ?

Investir, c'est acheter quelque chose avec l'intention de le revendre plus tard, si possible à un prix plus élevé. Cette définition est très large - et l'ajout de l'aspect "impact positif sur le climat" n'aide pas beaucoup à préciser les choses. Il existe une multitude d'actifs ESG pour l'investissement vert. McKinsey estime qu'au niveau mondial, les investisseurs peuvent participer à un marché de 9 000 à 12 000 milliards de dollars d'investissements annuels d'ici 2030 pour lutter contre le changement climatique.

Quels sont les actifs financiers verts ?

Voici quelques exemples d'actifs d'investissement climatique : 

  • Obligations vertes : instruments de dette émis par des gouvernements, des municipalités ou des entreprises afin de lever des fonds pour des projets ayant des retombées positives sur l'environnement.
  • Fonds d'actions vertes : fonds d'investissement axés sur les entreprises jugées respectueuses de l'environnement et durables. Les investisseurs apportent des capitaux et le fonds investit dans des actions ou des titres de participation de ces entreprises. 
  • Les quotas de carbone de l’EU ETS (European Union Allowances ou EUA) : permis délivrés par les jurisdictions, qui limitent la quantité de gaz à effet de serre que l'industrie peut émettre. Ils peuvent être échangés sur le marché secondaire du carbone, ce qui incite financièrement les entreprises à réduire leurs émissions. Vous pouvez acheter ces quotas avec Homaio.‍

L'histoire de la finance durable

La finance verte a considérablement évolué au fil des ans, en commençant par l'introduction de l'investissement socialement responsable dans les années 1970. Elle a ensuite progressé jusqu'au développement d'obligations vertes spécifiques au milieu des années 2000. Plus récemment, la finance climatique a mis l'accent sur des stratégies d'investissement durable plus complexes. La demande de transparence et de mesure de l'impact sur l'environnement est de plus en plus forte, en réponse à la prise de conscience mondiale du changement climatique. Dans le même temps, la complexification des stratégies d'investissement a conduit à une plus grande opacité et technicité des produits proposés d’un point de vue financier. 

Qu'est-ce que la fintech climat ?

Technologie et climat ? La finance environnementale? La fintech climatique ? Nous entendons souvent parler de ces idées, mais nous ne prenons pas forcément le temps de comprendre ce qu'elles signifient vraiment. Il est pourtant important de le faire, car ces concepts reflètent des enjeux sociaux et politiques plus vastes. Par exemple, en 2022, les investissements verts ont atteint un niveau record de 2,9 milliards de dollars (2,4 fois plus qu'en 2021). Ces investissements ont chuté en 2023 en raison de l'incertitude macroéconomique ambiante et des conflits géopolitiques. 

Quelle est la différence entre climate tech et climate finance ? 

La "climate tech" consiste à développer des technologies pour lutter contre le changement climatique, comme les énergies renouvelables. L'humanité doit explorer de nouveaux mécanismes de production pour un fonctionnement plus durable. D'autre part, la "climate finance" consiste à financer des projets et des initiatives qui s'attaquent aux problèmes climatiques, comme le soutien à des projets respectueux de l'environnement ou la construction d'infrastructures résistantes au climat.

Quels sont les liens entre le climate tech et le climate finance ? 

Le climate tech et le climate finance travaillent ensemble pour lutter contre le changement climatique. Le climate finance fournit les fonds et les outils nécessaires à la réussite des climate tech. Plus le capital financier et humain consacré au financement du climat est important, plus les opportunités pour les technologies du climat sont grandes. Lisez ici l'article de l'ONU sur l'importance du financement de l'action climatique, en passant par les exemples du Népal, du Cambodge, de l'Égypte... La technologie climatique produit des innovations, et le financement climatique intervient pour financer et développer ces solutions.

Pourquoi l’EU ETS offre-t-il une opportunité d’un vrai investissement vert?

Nous avons cherché dans de nombreuses catégories d'actifs, un produit financier qui soit vraiment convaincant en termes d'impact et de rendement. Et nous avons trouvé que le système européen d'échange de quotas d'émission (EU ETS) y parvenait le mieux. Il s'agit d'un marché massif et liquide qui s'apprécie par construction et qui a fait ses preuves en matière de réduction des émissions. 

Le principe de l’EU ETS pour lutter contre le changement climatique

L'investissement dans les quotas de carbone est efficace pour l'environnement car il donne un prix aux émissions de carbone, encourageant les entreprises à réduire leur production de gaz à effet de serre. Celles-ci sont obligées de rester dans les limites qui leur sont allouées. Cette approche fondée sur le marché libre incite les entreprises à adopter des technologies et des pratiques plus propres, ce qui contribue en fin de compte à une diminution des émissions globales de carbone. 

L'investissement dans le climat est-il toujours efficace?

Certains actifs d'investissement climatique peuvent avoir un impact douteux en raison de problèmes tels que le greenwashing. Les investissements peuvent être présentés comme respectueux de l'environnement mais manquer d'impact réel. Cela conduit logiquement à un certain scepticisme quant à l'efficacité réelle de l'investissement climatique dans la lutte contre le changement climatique. Il est essentiel que les investisseurs examinent de près la transparence, l'authenticité et l'impact mesurable des investissements liés au climat. L’EU ETS est un marché réglementé et transparent qui dispose de près de vingt ans de données et qui a été conçu spécifiquement pour réduire les émissions à grande échelle. 

L’impact environnemental important des quotas carbone

L'investissement dans les quotas de carbone est plus efficace que de nombreux autres actifs financiers prétendument verts, car il cible et limite directement les émissions de carbone. Il a un impact tangible et mesurable sur l'environnement. Contrairement à certains actifs financiers verts qui pourraient soutenir indirectement des initiatives respectueuses de l'environnement, les quotas de carbone créent une incitation économique claire pour les entreprises à réduire leur empreinte carbone. Cette approche axée sur le marché exploite les forces économiques pour susciter des changements de comportement réels et immédiats, ce qui en fait une stratégie plus directe et plus efficace pour lutter contre le changement climatique. La tarification des émissions est largement considérée comme le mécanisme le plus efficace pour réduire les émissions par les économistes, les scientifiques, les politiciens et les investisseurs. 

Sources:

Commerz Ventures, 2023. Climate Fintech - FinTech driving net-zero continue to attract record VC funding.

KPMG, 2020. Green finance - Emergence of new green products to fund decarbonization.

McKinsey, 2023. Climate Investing: Continuing breakout growth through uncertain times

The Journal of impact and ESG investing, 2020. From SRI to ESG:The Origins of Socially Responsibleand Sustainable Investing

The World Bank, 2015. Green Bonds Access Investor Capital to Fight Climate Change

Start your journey
Become a carbon investor