Summary
No items found.
No items found.

Comment utiliser la courbe de coût marginal d’abattement (MACC) pour connaître l'impact de mon investissement ?

Climate Finance

De plus, le MACC peut vous aider à décider de cotre temps d’investissement dans les quotas de l’Union européenne (EUA).

Comment utiliser la courbe de coût marginal d’abattement (MACC) pour connaître l'impact de mon investissement ?
Return to Blog
Sommaire
Book a call

Comment maximiser l’impact climatique de vos investissements ? Demandez au MACC. Le coût marginal de la réduction du carbone (marginal abatement cost of carbon) est la dépense nécessaire pour mettre en œuvre des mesures réduirant les émissions de carbone. Le MACC (courbe de coût marginal de réduction carbone) peut être obtenu en prenant le coût supplémentaire total requis pour adopter une nouvelle technologie plus durable et en le divisant par la quantité d'émissions évitées. Ce calcul permet de prioriser les actions climatiques en identifiant les options les plus rentables pour la réduction des émissions. Comprendre le coût de la réduction du carbone est important pour décider comment maximiser les efforts de décarbonation en étant contraint par un budget fixé.

De plus, le MACC peut vous aider à décider de cotre temps d’investissement dans les quotas de l’Union européenne (EUA). À mesure que la demande de quotas de carbone augmente, il existe une pression à la hausse sur les prix. Et comme il devient de plus en plus coûteux de polluer pour les industriels, ils adoptent des technologies moins carbonées, ceci se faisant dans l’ordre suggéré par la courbe MACC. Ainsi, un investisseur peut conserver ses EUA jusqu’à ce que la technologie de son choix soit devienne rentable pour les industriels et qu’ils l’adoptent réellement dans leurs opérations. Ainsi, tout investisseur carbone peut maximiser son impact climatique.

  • Qu’est ce que le coût marginal de réduction de carbone ? 
  • Qu’est ce que la courbe du coût marginal de réduction de carbone ? 
  • Quel est le lien entre la courbe des coûts marginaux de réduction carbone (MACC) et les quotas de carbone de l’EU ETS? 
  • Comment puis-je maximiser l’impact de mon investissement dans les quotas carbone grâce au MACC ? 

Qu’est ce que le coût marginal de réduction de carbone ?  

Quelle est la définition du coût marginal de réduction du carbone ? 

"Le coût marginal de réduction du carbone est simplement le coût d’une intervention qui réduira les émissions de gaz à effet de serre d’une tonne.» selon Stéphane Hallégatte, Conseiller principal en changement climatique à la Banque mondiale. Il explique que par exemple, lorsqu'un particulier remplace une chaudière à gaz par une pompe à chaleur, ses émissions de gaz à effet de serre diminuent. Cependant, il paye le coût d'installation de la pompe à chaleur, ainsi que l'électricité pour la faire fonctionner, et ce n'est qu'après ces dépenses qu'il peut calculer ses économies. 

Comment calculons-nous le coût marginal de réduction du carbone ? 

Pour calculer le coût de réduction de carbone, nous divisons le coût supplémentaire total nécessaire pour adopter une “technologie verte” moins polluante (coût d'investissement plus la différence entre les coûts d'exploitation de la nouvelle et de l'ancienne technologie) par les émissions évitées. Cela vous donne le coût par tonne de carbone non émise, qui peut être positif ou négatif.

Pourquoi avons-nous besoin de connaître le coût de la réduction du carbone ? 

La prise en compte du coût de réduction d’une technologie est cruciale pour prioriser les actions climatiques. Dans quelles options faut-il investir en premier ? Les coûts de réduction négatifs montrent une opportunité de réduire les émissions avec un gain économique net. Les coûts de réduction carbone les plus bas montrent quels sont les moyens les plus rentables pour éviter les émissions de CO2. Lors de l’allocation d’un budget limité pour la décarbonation, le choix des actions sera fait dans l’ordre donné par le MACC. 

Qu’est ce que la courbe du coût marginal de réduction de carbone MACC ? 

Quelle est la définition de la courbe des coûts de réduction du CO2, MACC ?

Si vous disposez de 50 options pour décarboner, chacune ayant son propre coût et son propre potentiel technologique, vous pouvez les classer du coût le plus bas au coût le plus élevé. Vous pouvez commencer avec les options les plus abordables et continuer à mettre en œuvre des mesures jusqu'à ce que votre budget financier pour la décarbonation soit épuisé (si vous avez des contraintes financières) ou jusqu'à ce que votre objectif de réduction d'émissions soit atteint (si vous avez un objectif défini en termes d'émissions de CO2).

Existe-t-il une courbe universelle de coût marginal de réduction MACC ?

De nombreux universitaires et institutions ont construit des courbes de réduction MACC (Marginal Abatement Cost Curve), chacune donnant des valeurs différentes en fonction de leurs hypothèses sous-jacentes. En outre, les facteurs utilisés pour créer ces courbes, tels que les coûts technologiques, les taux d’intérêt et les coûts de main-d’œuvre, évoluent rapidement au fil du temps. Le moment de l'adoption d'une technologie peut également influencer l'adoption de technologies ultérieures, ajoutant ainsi à l'incertitude. Malgré ces variations, les courbes de réduction MACC restent utiles pour prioriser les actions.

Quel est le lien entre la courbe des coûts marginaux de réduction carbone (MACC) et les quotas de carbone de l’EU ETS? 

Le prix des quotas de carbone européens EUAs de l’EU ETS et le coût de la réduction du carbone 

Le coût du carbone apporté par le système d’échange de quotas d'émissions peut accélérer l’adoption de certaines technologies. Si l’adoption d’une technologie particulière pour réduire les émissions de carbone revient moins cher que de payer pour des EUA, investir dans la décarbonation devient plus attractif. En conséquence, le MACC (Marginal Abatement Cost Curve) peut nous donner une idée du prix des quotas de carbone auquel il devient économiquement raisonnable d’investir dans des technologies de décarbonation.

Comment utiliser la courbe de réduction des émissions de carbone MACC et les projections des prix des quotas carbone EUAs ? 

Le MACC (Marginal Abatement Cost Curve) montre que le prix européen du carbone a déjà rendu la réduction de certaines émissions de carbone plus viable financièrement que le paiement du coût des quotas de carbone. Par exemple, des analystes en énérgie de Bloomberg ont constaté que parmi les technologies ayant un coût positif de réduction du carbone, certaines dont déjà actuellement moins chères que l'achat de quotas de carbone de l'UE, comme la séquestration des sols, le reboisement, l'énergie éolienne, les véhicules rechargeables, l'énergie solaire photovoltaïque, la biomasse...

Comment puis-je maximiser l’impact de mon investissement dans les quotas carbone grâce au MACC ?

À mesure que les clients d'Homaio introduisent un nouveau type de demande sur le marché européen du carbone, ils font monter le prix du carbone. Cette augmentation rend plus coûteuse pour les industries le fait de continuer à émettre du CO2. En regardant le MACC (Marginal Abatement Cost Curve), il devient clair que :

  • Maximiser la demande de quotas de carbone pour pousser le prix aussi haut que possible est bénéfique pour le climat.
  • La meilleure façon de lutter contre le changement climatique est de conserver les quotas carbone EUA jusqu’à ce qu’un maximum de technologies aient été supprimées.

Un investisseur carbone peut combiner ses objectifs financiers et climatiques en décidant de son temps d’investissement.

Par exemple, si un investisseur achète des EUA à 70 € et les conserve jusqu’à ce qu’ils atteignent 100 €, le prix plus élevé va rendre viables les technologies initialement trop coûteuses de captage du carbone pour les nouveaux bâtiments. L’investisseur carbone de l’UE peut décider combien de temps conserver ses EUA et quelles technologies doivent être adoptées par les industriels avant la revente de ses actifs en fonction des résultats climatiques et technologiques souhaités.

Points clés à retenir

  • Définition du coût de réduction du carbone: Le coût associé à la mise en œuvre de mesures visant à réduire les émissions de carbone d’une tonne. Il comprend les coûts d'investissement et d'exploitation liés à l'adoption de technologies durables.
  • Courbe des coûts de réduction du CO2 MACC: Cette courbe classe les options de décarbonation du coût le plus bas au coût le plus élevé par tonne de CO2 réduite. Il permet de prioriser les actions rentables dans le cadre des contraintes budgétaires ou des objectifs de réduction des émissions.
  • Lien entre MACC et les quotas carbone EUA: La courbe du coût marginal de réduction (MACC) indique le prix des quotas de carbone auquel investir dans des technologies de réduction des émissions devient économiquement viable par rapport à l'achat de quotas de l'EU ETS. Des prix du carbone plus élevés encouragent l’adoption de technologies durables.
  • Maximiser l’impact des investissements: En utilisant la courbe des coûts de réduction du carbone MACC, un investisseur peut :some text
    • Augmenter la demande de quotas de carbone pour augmenter les prix des EUAs, rendant ainsi plus coûteuses les pratiques trop polluantes.
    • Conserver les quotas jusqu’à ce que les technologies ayant des coûts de réduction plus élevés soient économiquement viables.
    • Alignez les objectifs financiers et climatiques en décidant de ses horizons d’investissement en fonction des prix des EUA et des progrès technologiques.

Start your journey

Become a carbon investor