Return to Blog
Summary
Book a call

Quelles sont les prévisions de prix des quotas carbone pour 2024 et au-delà ?

Carbon Markets: Finance

Pourquoi les prix des quotas de carbone ont-ils baissé récemment? Prévisions EU ETS pour 2024 et ce qui se cache derrière les attentes à la hausse.

Quelles sont les prévisions de prix des quotas carbone pour 2024 et au-delà ?
Return to Blog
Sommaire
Book a call
  • Quels étaient les prix des quotas carbone 2023 ?
  • Quelles sont les prévisions de prix des quotas carbone pour 2024 ?
  • Que se passera-t-il avec l’offre de quotas carbone en 2024 ?
  • Quels autres facteurs sont susceptibles d’influencer les prix des quotas carbone en 2024 ?
  • Quelles sont les prévisions 2030 pour les prix des quotas carbone ?

Prix des quotas carbone entre 2024 et 2030

Quels étaient les prix des quotas carbone 2023 ?

Pourquoi les prix des EUA stagnaient au début de 2023 ?


Dans les premiers mois de 2023, les quotas d'émissions l'Union européenne (EUA) avaient un prix relativement constant, oscillant autour de 80€. Les participants étaient en train de se remettre des chocs de marché des mois précédents. Les investisseurs avaient besoin de temps pour digérer les fluctuations des marchés énergétiques engendrés par la guerre en Russie. Ils étaient incertains quant à la prise de nouvelles positions importantes sur les marchés du carbone - ils craignaient que les conflits géopolitiques pourraient reprendre. C’est pourquoi le marché du système d’échange de quotas d’émission de l’Union européenne (EU ETS) avait des prix stagnants au début de 2023.

Pourquoi les prix des quotas carbone ont-ils diminué à la fin de 2023 ?

Vers la fin de 2023, les prix des EUA ont commencé à baisser, terminant l’année à environ 70 €. Cette diminution a été principalement due à l’ activité industrielle réduite, ce qui a entraîné moins d'émissions de dioxyde de carbone pendant les processus de production. Par la suite, cela a réduit la demande d’EUA. De plus, l’hiver 2023 - 2024 a été plus doux que d’habitude, ce qui a fait baisser la consommation d’énergie pour le chauffage. Moins de production d’électricité signifie moins de CO2 émis, donc une demande moindre d’EUA. Enfin, la corrélation entre les prix des EUA et ceux du gaz était quasiment parfaite en fin d’année. La baisse des prix du gaz a exercé une pression supplémentaire à la baisse sur les prix des EUA au cours de cette période.

prix des qotas carbone à la fin de 2023

Quelles sont les prévisions de prix des quotas carbone pour 2024 ?

Pourquoi les prix de l’EU ETS ont-ils chuté au début de 2024 ?

Depuis début janvier, les prix des EUA ont connu une nouvelle baisse de 20 %, suivant les tendances déjà présentes de la fin de 2023 : un hiver plus doux, toujours une faible activité industrielle et une augmentation de la production d'énergie renouvelable. Le s prix des quotas de CO2 a continué sa baisse jusqu'à fin février, atteignant 50,56 € le 25 février.

Quelles sont les prévisions pour les prix de l’EU ETS au deuxième trimestre de 2024 ?

En mars 2024, le prix du quota carbone est de 58 €, et on peut s'attendre à ce que les prix atteignent au moins 65 € d'ici la fin du deuxième trimestre 2024. Cela peut se produire notamment si les acteurs financiers reprennent leur activité d'achat et clôturent leurs “net short positions” (la différence entre les volumes de quotas vendus et les volumes achetés 33,5Mt actuellement).

Quelles sont les prévisions pour les prix de l’EU ETS aux troisième et quatrième trimestres 2024 ?

Les analystes del’EU ETS prévoient une augmentation moyenne à 70,55 € d'ici la fin de l'année. Cela représenterait une augmentation de 11 % par rapport aux niveaux actuels. 14 experts des marchés carbone prévoient un prix des quotas carbone entre 61,95 € et 82 € d'ici la fin de l'année.

Que se passera-t-il avec l’offre de quotas carbone en 2024 ?

  • Diminuer? Chaque année, les autorités européennes réduisent l’offre de quotas carbone pour s’aligner sur leurs objectifs de réduction des émissions de CO2. Jusqu’en 2024, ce taux de diminution était de 2,2 % par an. Toutefois, à partir de 2024, le taux de réduction a été porté à 4,3 %, et atteindra 4,4 % entre 2028 et 2030.
  • Augmenter? Après le début de la guerre en Ukraine, l’Europe a commencé à rechercher une indépendance vis-à-vis des sources d'énergie russes. Pour financer les investissements nécessaires à cette indépendance et faciliter la transition vers les énergies renouvelables, les régulateurs ont émis un surplus d’EUA en avance, équivalent à un montant de 20 milliards d’euros. Cela signifie une offre accrue maintenant qui sera compensée par une réduction du budget carbone futur.
  • Changement net ? Une offre à la hausse. En combinant les 2 facteurs ci-dessus, l’offre sur le marché EU ETS va augmenter en 2024. ‍

Quels autres facteurs sont susceptibles d’influencer les prix des quotas carbone en 2024 ?

L’EU ETS et l’activité industrielle

Il y a toujours en 2024 une activité réduite dans le secteur de l'industrie et de l'énergie. Il y a eu une diminution de 21 % de la production d’électricité à partir de ressources non-renouvelables dans l’UE en 2023. Il y a donc eu moins d’émissions du secteur électrique et donc moins de demande d’EUA. Si cette activité reprenait à son rythme habituel en 2024, cela pourrait apporter de l’optimisme pour les prix des EUA en 2024.

Régulation climatique et EU ETS

Dans les semaines à venir, la Commission européenne fera des annonces politiques importantes concernant les objectifs climatiques. Ils mettront en lumière les ambitions du bloc en matière de lutte contre le réchauffement climatique à horizon 2040. Le niveau d’ambition défini dans ces objectifs pourrait avoir une influence directe sur les niveaux de prix des EUA.En effet, dans le passé, des annonces réglementaires aussi importantes ont eu un impact sur les prix des quotas de carbone. Par exemple, début 2023, les prix des EUA étaient en hausse suite à l’introduction des objectifs du Fit for 55.

Le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières

Après avoir démarré sa première phase en 2023, le Mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF) vise à maintenir la compétitivité européenne. Le MACF fait payer aux importateurs de biens à forte intensité de carbone -  l’idée est d’enlever la possibilité d’importer des « biens polluants moins chers » de l’extérieur de l’Union pour éviter de payer pour des quotas carbone. Les analystes experts des marchés du carbone s’attendent à ce que ce mécanisme ait un impact sur la tarification du carbone à l’échelle mondiale. Il est prévu que des pays non européens introduisent également des systèmes d'échange de quotas d'émission. Cela peut faire augmenter les prix du carbone au niveau international dans les systèmes existants. 

Quelles sont les prévisions 2030 pour les prix de l’EU ETS ?

Quelles sont les prévisions du prix des quotas carbone pour 2030 ?Après 2024, les analystes de l’EU ETS continuent de prévoir une hausse des prix, anticipant une moyenne de 80 € d'ici fin 2025. Elle sera suivie d'une hausse à 98 € d'ici fin 2026. La tendance à la hausse constante devrait se poursuivre et le prix des quotas carbone pourrait atteindre au moins 140 € d’ici 2030 (taux de croissance annuel de 13 %).Quelles sont les prévisions du prix du carbone EU ETS après 2030 ?Au-delà de 2030, les prix du carbone devraient continuer d’augmenter jusqu’à 200 euros et plus. Nous avons mentionné précédemment que les volumes d’offre d’EUA étaient augmentés après le début de la guerre en Ukraine. Il s’agit d’une mesure visant à faciliter l’indépendance énergétique de l’Europe et sa transition plus rapide vers des sources d’énergie plus vertes. Cependant, cette augmentation de l’offre ne prévaudra plus sur le marché au cours des dernières années de la décennie - on s'attend à ce que les prix du carbone commencent à augmenter soudainement dans les années à venir. De plus, des secteurs comme l’aviation et le transport maritime ne bénéficieront plus de quotas de carbone gratuits. Ils seront plus exposés au marché et augmenteront leur demande d’EUA et cela va contribuer à la hausse des prix.

Sources:

Carbon Pulse, 2024. POLL: Analysts slash 2024 EU carbon price forecasts by 20% on weak demand, supply boost

Euractiv, 2024. Brussels eyes 90% climate goal for 2040, 11 EU countries call for ambition

The European Commission, 2023. REPowerEU under the Recovery and Resilience Facility: Auctioning tentatively to start in July 2023

The European Commission, 2023. Carbon Border Adjustment Mechanism

ICAP, 2023. EU adopts landmark ETS reforms and new policies to meet 2030 target

Trading Economics, 2024. Euro Area Manufacturing PMI.

The Washington Post, 2024. The world is already experiencing record heat — in January

Start your journey
Become a carbon investor